Campagne d’habilitations Cti

Six nouveaux titres d’ingénieur·e·s pour la rentrée 2018

1 septembre 2018

Déploiement des 6 nouvelles formations en régions :
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Grand Est
  • Paris
  • Hauts-de-France
Alors que la campagne d’habilitation de l’ensemble des titres d’ingénieur du Cnam par la Cti bat son plein, l’établissement peut d’ores et déjà s’enorgueillir de six nouveaux parcours de formations qui seront proposés dès la rentrée de septembre.

En avril prochain, à l’issue d’une campagne qui aura duré 18 mois, avec les nouveaux parcours et sous réserve du renouvellement complet des titres existants, l’offre de l’EICnam comptera 18 diplômes d’ingénieur·e·s par la voie de la formation continue, 37 par la voie de l’apprentissage et 1 en formation initiale.

Les nouvelles habilitations au sein du réseau Cnam

Grand Est, site de Metz

Nouvelle-Aquitaine, site de Niort

Hauts de France, site de Beauvais

Paris

Grand Est, site de Nancy

De nouvelles habilitations pour quelle procédure ?

Pour être accrédité à délivrer le titre d’ingénieur·e, un établissement doit suivre une procédure d’accréditation périodique menée par la Cti et s’assurer que la formation respecte les critères du référentiel de la commission (Références et Orientations).

Sans imposer de modèle à l’ensemble des écoles, la Cti vérifie la bonne adéquation entre les besoins, le profil des ingénieur·e·s formé·e·s, les outils, les processus et les moyens mis en place par l’école. Cette vérification est faite sur la base de l’analyse par les équipes d’audit de « critères majeurs » organisés en six champs :

  • Mission et organisation (formation/école/établissement)
  • Ouvertures et partenariat
  • Formation des élèves ingénieurs
  • Recrutement des élèves ingénieurs
  • Emploi des ingénieurs diplômés
  • Démarche qualité et amélioration continue.

Une campagne d’habilitation et quelles étapes ?

Dix-huit mois auront été nécessaires pour mener à bien la campagne d’habilitation impliquant fortement la direction de l’EICnam, les équipes pédagogiques nationales (EPN) ainsi que les centres Cnam en région (CCR) . Ensemble, ils auront apporté à la Cti la preuve de la pertinence et de la qualité de l’offre de formation ingénieur·e du Cnam.

Octobre 2016

L'EICnam entre dans la campagne en envoyant à la Direction générale de l'enseignement supérieur et de l'insertion professionnelle (DGESIP) une lettre d’intention qui présente notamment les formations pour une première demande d’habilitation.

Janvier 2017

La DGESIP transmet à la Cti un avis favorable au dépôt des dossiers. Cet accord déclenche le travail d’élaboration des dossiers de demande d’habilitation. Le 5 juillet 2017, l’EICnam envoie au greffe de la Cti les 59 dossiers constitués - 51 pour les titres en renouvellement, 7 pour les titres en création et un dossier général présentant l’EICnam, ses missions, ses moyens -.

Octobre 2017 - février 2018

  • Déroulement des auditions et audits sur sites.
  • Janvier 2018 : La Cti étudie en réunion plénière le dossier général du Cnam et statue sur les demandes de création. Au total 6 formations habilitées sur les 7 présentées.

Avril 2018 

La Cti rendra un avis définitif sur les demandes de renouvellement.