Formation d’ingénieur en alternance – Spécialité Aéronautique et espace

Un apprentissage sur le terrain qui donne des ailes !

12 février 2021

Nos apprenti.e·s ingénieur·e·s de 3ème année dans la spécialité d’Aéronautique et espace ont pu découvrir les dessous et ressorts d’une maintenance aéronautique à l’occasion d’une semaine de travaux pratiques (TP ) passée à l’AFMAé, à l’aérodrome de Toussus-Le-Noble.

Lors de cette semaine, la promotion des 21 apprenti.e·s, scindée en différents groupes de travail, eux même répartis en ateliers (d’une ½ journée à une journée) , a pu travailler directement à différentes manœuvres de maintenance d’avions. Iris, une de nos apprenti.e·s ingénieur·e·s, revient pour nous sur cette semaine à l'AFMAé qui lui a tant appris, en nous livrant son retour d’expérience et le détail des cinq grands ateliers qui ont été proposés à l’ensemble de la promotion.

Des ateliers pratiques pour apprendre dans l’action

Atelier 1 : Examen d’un Falcon 20

  • Inspection d’un vérin de verrouillage du train d’atterrissage principal
  • Inspection du réservoir de carburant et vidange
  • Inspection du train avant

Atelier 2 : Recherche de panne électrique et ou hydraulique

  • Analyse des systèmes hydrauliques/électriques
  • Recherche de panne sur les volets, les ailerons, le moteur, le système d’extension/rétraction des trains
  • Conduite des essais de réparation depuis le cockpit

Atelier 3 : Dépose/Repose sur moteur CF6

  • Démontage et compréhension du fonctionnement d’un démarreur, du carbumoteur, du filtre à huile
  • Inspection des sections du moteur

Atelier 4 : Point fixe et réparation sur flotte navigable PA28

  • Changement d’une ampoule de saumon d’aile
  • Entretien des amortisseurs avion grâce à un banc de pression Azote
  • Détection d’une origine de panne et Réparation de moteur

Atelier 5 : Contribution à l’assemblage final d’un ULM

  • Pose des empennages
  • Pose des ailerons

apprentie ingénieure Aéro

Atelier

Les travaux pratiques, source d’apprentissage

TP apprentis ingénieurs AéronautiqueSelon Iris, une de nos apprenties interrogées sur cette semaine passée à l’AFMAé, l’expérience a été particulièrement bénéfique pour enrichir les connaissances de chacun mais aussi permettre une montée en compétence des élèves par l’acquisition de réelles connaissances sur l’objet et par le terrain. Sur ce point, notre apprentie reconnait et salue « la liberté que l’on nous a directement donnée pour résoudre des problèmes de maintenance avec les connaissances qui venaient d’être enseignées.»

Elle ajoute que l’ensemble des ateliers pratiques ont permis à toutes et tous d’en apprendre plus sur la réglementation aéronautique, les procédés de maintenance mais aussi les précautions à prendre dans ces situations. Par ailleurs, le terrain a permis aux apprentis de travailler sur leurs capacités de raisonnement, de rigueur et de travail en équipes.

Pour beaucoup, ce travail de maintenance fut le premier du genre mais il ouvre dès à présent, nous dit Iris, grâce au système du tutorat et l’accompagnement pédagogique des encadrants et enseignants, des champs de possibilités futures pour tous les apprenti.e·s . En effet, notre apprenante nous précise que travailler, dans de nouveaux environnements sur de nouvelles thématiques, permet de dégager des centres d'intérêts inattendus qui ne sont pas forcément abordés lors des alternances individuelles. Les découvertes réalisées lors de missions de travail collectives peuvent donner lieu à des orientations dans des domaines de la spécialité, lesquels sinon n'auraient peut-être pas été investis. A ce sujet, Iris dit « On n’oserait pas forcément s’investir plus en avant dans un domaine de la spécialité par manque de connaissances sur le sujet ou par manque de compréhension du domaine. D'où l'importance d’une semaine de TP. Elle nous fait découvrir d'autres notions ».

TP apprentis ingénieurs AéronautiqueEnfin et pour conclure, comme le fait remarquer très justement Iris, si ce genre d’expérience peut être aussi profitable aux apprenti.e·s ingénieur·e·s c’est, sans nul doute, grâce au travail resserré et très collaboratif des équipes enseignantes du Cnam et du CFA des métiers de l’aérien . Celles-ci auront en effet permis aux apprenants en situation de travail, grâce à la confiance témoignée en chacun des apprenti.e·s et au temps dédié à l’accompagnement pédagogique, de faire de cette semaine « un très bon moment et une très bonne expérience pour toutes et tous » !